vienne.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
La LPO Poitou-Charentes
Activités
Rejoignez la LPO !
Balades ornithos en Vienne
 - 
Balades ornithologiques en Vienne
Agir à nos côtés
Publications et médias
Liens
Sur votre agenda
Les observations
 
Code de déontologie
Consulter
Cartes de synthèse
Aide et statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
  Aide
  Statistiques d'utilisation

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 322
 
vendredi 15 janvier 2021
Oiseaux
Défi nature n°4 : Les rassemblements de vanneaux huppés et pluviers dorés

A l'occasion du comptage Wetlands International de la mi-janvier qui fait la part belle aux oiseaux d'eau hivernants dans la région, nous vous proposons un nouveau défi : Partez à la recherche des rassemblements de vanneaux huppés et de pluviers dorés.

Retrouvez toutes les informations de ce quatrième défi ICI !

Et n'oubliez pas de saisir toutes vos observations sur la base de données ou l'application NaturaList. Bonnes observations à tous !

posté par Thomas Chevalier
 
lundi 11 janvier 2021
Oiseaux
Un rougegorge scandinave dans la Vienne !

En novembre dernier, un Rougegorge familier équipé d'une bague a été retrouvé mort sur la commune des Roche-Prémarie-Andillé. Le retour du Muséum National d'Histoire Naturelle nous a permis d'apprendre que cet oiseau avait été bagué à peine un mois plus tôt à Birkeland en Norvège, soit à 1 380 km de là !

Cette observation illustre le comportement de migrateur partiel du rougegorge. Les populations les plus nordiques migrent vers le sud à la recherche de conditions plus clémentes pour passer l'hiver tandis que les oiseaux qui se reproduisent dans la région sont plutôt sédentaires. Ce phénomène donne souvent lieu à un afflux important d'oiseaux à l'automne et de nombreux rougegorges se mettent à nouveau à chanter pour défendre leur territoire.

Si vous aussi vous découvrez un oiseau bagué (vivant ou non), n'hésitez pas à transmettre votre observation à la LPO ! Ces informations sont précieuses pour améliorer les connaissances sur les voies de migration ou encore la démographie des populations d'oiseaux.

posté par Thomas Chevalier
 
vendredi 18 décembre 2020
Oiseaux
Défi nature n°3 : Les grives
Pendant votre balade, autour de chez vous, allez-vous trouver l'une des quatre grives ?
Mais qui sont-elles ? Où les observer ? Et comment les différencier ?
Retrouvez toutes les informations de ce troisième défi nature sur les grives : ICI
 

posté par Chloé Dépré (lpo)
 
dimanche 6 décembre 2020
Oiseaux
Défi nature n°2 : Tarin des aulnes

Après le 1er défi nature sur le Tichodrome échelette, nous vous proposons maintenant de profiter de vos balades le long d'un cours d'eau ou près d'une zone humide pour partir à la recherche du Tarin des aulnes qui se nourrit de graines sur les aulnes et les bouleaux. 

Scrutez également vos mangeoires, il est possible que ce petit passereaux vienne y récupérer quelques graines de tournesol !

Retrouvez toutes les informations sur ce nouveau défi ici : Défi nature 2 le Tarin des aulnes

Et n'oubliez pas de saisir toutes vos observations sur cette base de données, bonnes observations à tous

posté par Simon Milliet
 
lundi 30 novembre 2020
Oiseaux
Comptage Oiseaux d'eau de janvier 2020 : un bilan contrasté sur fond de douceur hivernale

Le réseau Wetlands français – coordinateurs et compteurs locaux, sans qui ce travail n’aurait pas été possible - et la LPO ont le plaisir de vous présenter l’édition 2020 de la brochure des résultats du comptage des oiseaux d’eau à la mi-janvier et ses deux annexes (les résultats 2020 du dénombrement de 90 espèces présentés sous forme de fiches espèces et le bilan du réseau de sites des limicoles côtiers établi avec l’OFB.

À la mi-janvier 2020, 2,8 millions d’oiseaux d’eau ont été recensés sur près de 500 zones humides du réseau de sites Wetlands français, soit un chiffre dans la moyenne des précédents comptages. À la faveur d’un automne et d’un hiver encore une fois très doux, les effectifs d’Anatidés, Foulque et Grèbes ont été particulièrement faibles. Les effectifs d’Oie des moissons, de fuligules, de Garrot à oeil d’or, en déclin constant depuis le début des suivis, sont en 2020 à leurs plus bas niveaux. Les effectifs de limicoles, à l’inverse, sont élevés avec des records historiques pour le Pluvier doré ou la Barge à queue noire, tout comme pour les échassiers (Ardéidés, Ibis, Spatule, Flamant), probablement pour ces derniers en lien avec de bons épisodes de reproduction et les conditions hivernales clémentes.

La Camargue et les Pertuis charentais (Réserve de Moëze-Oléron et Baie de l’Aiguillon), suivis de la Baie de Mont-Saint-Michel et du Bassin d’Arcachon, sont cette année en tête du classement des 47 zones humides identifiées d’importance internationale au titre des critères 5 et 6 de la convention Ramsar. 

Toutes ces informations, étayées des leurs chiffres précis, sont présentées dans la brochure de synthèse 2020. Vous y retrouverez également :

  • un résumé des tendances des 70 principales espèces suivies dans le cadre des comptages Wetlands ;
  • le zoom-site qui cette année s'intéresse au site transfrontalier du cours du Rhin ;
  • le zoom-espèce sur la Sarcelle d’hiver ;
  • le déroulé et les résultats du comptage Wetlands en Guadeloupe dans la rubrique Outre-Mer ;
  • la rubrique sur les comptages hors frontière consacrée à deux sites emblématiques de Mauritanie : les Parcs Nationaux du Banc dArguin et du Diawling ;
  • le point habituel sur les espèces exotiques avec un zoom sur l’Ouette d’Egypte ;
  • une nouvelle rubrique sur les enquêtes spécifiques avec la présentation du Réseau National Bernache et les résultats des dénombrements mensuels de l’hiver 2019-2020.

Bonne lecture à tous ! Et rendez-vous les 16 et 17 janvier pour l’édition 2021 du comptage Wetlands !

posté par Chloé Dépré (lpo)
 
vendredi 20 novembre 2020
Oiseaux
Défi Nature n°1: Le Tichodrome échelette

Pour ce nouveau confinement, nous vous proposons de relever des défis nature pendant votre balade quotidienne d'une heure et de 1 km autour de chez vous. Un nouveau défi vous sera proposé toutes les deux semaines.

Pour ce premier défi, il va falloir observer les monuments en pierre à la recherche de « l'oiseau papillon », le Tichodrome échelette !

Mais qui est-il ? Où l'observer ?

Retrouvez toutes les informations dans ce premier défi nature ici : Défi nature le Tichodrome échelette

posté par Simon Milliet
 
jeudi 12 novembre 2020
Oiseaux
Pluvier doré : bilan des observation lors du comptage international

Les 17 et 18 octobre derniers, le Wader Study Group organisait un comptage international des Pluviers dorés. A cette occasion, 107 contributeurs ont transmis leurs observations.

Au total, 6.598 oiseaux ont été recensés dans 135 localités, essentiellement dans le nord-ouest de la France (carte ci-dessous)

Le rassemblement le plus important était composé de 940 individus et l'effectif moyen de 48.

En Vienne, deux groupes de 100 et un de 70 individus ont été comptabilisés aux alentours de Saint-Jean-de-Sauves.

Merci à tous pour votre implication.

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/Pluapri2020surveyrpartition.JPG

Localisation des données de Pluvier doré lors du dénombrement international des 17 et 18 octobre 2020.

(Photo : Thierry Bergès)

posté par Chloé Dépré (lpo)
 
mercredi 4 novembre 2020
Oiseaux
Colloque Migration 2020

Site du colloque Migration 2020 : https://colloquemigration2020.weebly.com/

En raison de la situation sanitaire, la tenue en présentiel du colloque Migration à Paris ne peut être maintenue MAIS le colloque aura bien lieu fin novembre 2020, sous la forme d'une série de conférences en ligne. Le colloque sera donc gratuit et le nombre de participantsbien plus important que prévu.Les dates exactes, les horaires ainsi que la procédure pour assister en live aux présentations seront communiqués par mail.

Sur le site du colloque vous pouvez :

- vous inscrire pour recevoir directement les informations  liés au colloque par mail ;

- et indiquer votre avis quant au format du colloque par exemple choisir d’assister aux conférences sur 2 week-ends consécutifs, une semaine à différents créneaux horaires, etc...

Cet évènement est organisé par la LPO France avec le soutien du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et de l'Office Français pour la Biodiversité.

posté par Chloé Dépré (lpo)
 
mercredi 28 octobre 2020
Oiseaux
A la recherche du Pouillot à grands sourcils

Le Pouillot à grands sourcils Phylloscopus inornatus est le plus "fréquent" des pouillots sibériens. Il niche de l'Oural à la Sibérie orientale et hiverne classiquement en Asie du Sud-Est.

Chaque année, pourtant, quelques dizaines, voire centaines, d'oiseaux sont observés en France, classiquement entre mi-septembre et fin novembre avec un pic durant la deuxième décade d'octobre. Si la majorité des données sont littorales, l'espèce peut être observée partout en France. De plus, cette espèce semble maintenant être fidèle à ses nouveaux sites d'hivernage en Europe.

http://www.ornithomedia.com/breves/le-pouillot-a-grands-sourcils-pourrait-montrer-une-certaine-fidelite-a-ses-sites-dhivernage-europeens/

En 2012, un individu avait séjourné plusieurs jours en février à Poitiers. Cette année, un individu est présent depuis quelques jours sur la commune de Migné-Auxances mais d'autres secteurs de la Vienne peuvent être favorables à cette espèce. Il apprécie les vallées des cours d'eau qu'il suit lors de sa migration. On l'observe alors régulièrement dans des bosquets de saules avec des groupes de pouillots, de roitelets et de mésanges.

Pour l'identifier il faut observer son sourcil, qui comme son nom l'indique est grand et très marqué en dépassant bien derrière l'oeil. Il possède également 2 barres alaires jaunâtres. Son cri dissyllabique "tsu ii"  très sonore est également caractéristique de l'espèce. L'idéal est de toujours documenter vos observations avec une photo et/ou une prise de sons.

Écoutez le ici : http://www.xeno-canto.org/526790

Photo : Pouillot à grands sourcils à Migné-Auxances © Johan Tillet

posté par Simon Milliet
 
mardi 22 septembre 2020
Usage abusif des adresses de contact

Il semble que les utilisateurs de la base de données vienne.lpo.fr viennent d'être collectivement victimes d'un usage abusif de leurs données personnelles de la part du nouvel observatoire "FauNA", désireux d'effectuer un mailing ciblé pour se présenter. Les inscrits au présent portail en ont été destinataires sans avoir donné leur consentement préalable. Le consentement du gestionnaire de vienne.lpo.fr n'a été ni sollicité ni encore moins accordé. 

Nous nous excusons pour ce désagrément sans précédent. Nous nous efforçons en ce moment même de mesurer la portée de l'événement et de déterminer les responsabilités associées. Sous réserve, cet acte de malveillance ne semble avoir concerné que les adresses électroniques; c'est déjà beaucoup. Nous vous tiendrons bien entendu informés via ce présent fil d'actualités de l'avancement de notre compréhension de l'événement.

Quelques éléments de contexte:

FauNA est un observatoire piloté par l'État. Sa mission principale est l'entretien du Système d'Information sur la Nature et les Paysages (SINP) dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Les portails Faune locaux, dont vienne.lpo.fr, constituent collectivement à ce jour un des contributeurs les plus importants du SINP au niveau national. Vos efforts de collecte via vienne.lpo.fr et/ou Faune-France.org et/ou l'application mobile NaturaList contribuent ainsi massivement au SINP, à l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) au niveau national et à la Global Biodiversity Information Facility (GBIF) au niveau international, et plus largement à la constitution d'une expertise citoyenne de la biodiversité. La nature ne vous en remerciera jamais assez.

L'équipe LPO

posté par Chloé Dépré (lpo)
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 322

Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Vienne - 25 rue Victor Grignard - 86000 Poitiers - 05 49 88 55 22 - vienne@lpo.fr Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021