vienne.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
La LPO ?
Rejoignez la LPO !
Agir à nos côtés
Actualités
Activités
Espèces et milieux
Protection
 - 
Les refuges
 - 
Oiseaux blessés
 - 
Actions de protection
  Agriculture et environnement
 - 
Natura 2000
  Le programme Loire Nature
 - 
Les landes
 - 
Programme "Oiseaux des bois"
Publications et médias
Liens
Sur votre agenda
Les observations
 
Code de déontologie
Consulter
Cartes de synthèse
Aide et statistiques

Les refuges

 

Créer un refuge,
c'est mener une action concrète et simple
pour aider la nature, les oiseaux,
et participer au quotidien
à la protection de la vie sauvage.
http://files.biolovision.net/vienne.lpo.fr/userfiles/divers/Depliantparticulier.jpg
   
Qui peut créer un refuge ?
Tout particulier, mais aussi une école, une municipalité, une association, une entreprise, etc.
 
Où ?
En zone urbaine ou rurale, que ce soit un jardin, un verger, un parc, une exploitation agricole, la taille importe peu…
 
Comment ?
En s'inscrivant au réseau des refuges LPO, et en s'engageant à respecter la charte.

  

Charte des refuges LPO

  

Conservant tous mes droits sur ma propriété, la libre et entière disposition de mon bien et la jouissance de celui-ci, en créant mon REFUGE LPO, je m'engage à respecter les principes suivants :
 
1. Je crée les conditions propices à l'installation de la faune et la flore sauvage
• En protégeant les oiseaux et la nature en assurant la tranquillité des lieux, en particulier pendant les périodes sensibles : nidification et grands froids ;
• En privilégiant la plantation d'arbres et d'arbustes indigènes, favorables aux insectes, aux mammifères et aux oiseaux.
• En diversifiant et aménageant, en fonction de la surface de mon refuge de nouveaux milieux, comme une haie champêtre, une mare, un coin « d'herbes folles », un mur de pierres sèches...
 
2. Je renonce aux produits chimiques
• En préférant les méthodes de jardinage écologiques, notamment les techniques manuelles de désherbage, les engrais naturels (compost, purin d'ortie, etc.) et en favorisant les associations de plantes et les auxiliaires réduisant les maladies.
 
3. Je réduis mon impact sur l'environnement
• En agissant dans le sens d'un développement durable, notamment en utilisant raisonnablement les ressources naturelles comme l'eau et en recyclant mes déchets ménagers.
 
4. Je fais de mon Refuge un espace sans chasse pour la biodiversité

• Si mon refuge est dans une zone où la chasse peut s'exercer, je m'engage à ne pas y chasser.
• J'entreprends toute démarche utile, à mon initiative, et avec les conseils de la LPO, pour que la chasse puisse y être interdite dans les meilleurs délais.

 

Quelques conseils

Un refuge est avant tout un espace favorable à la nature.
Son entretien doit donc tendre à favoriser tout ce qui y vit : oiseaux, mais aussi insectes, hérissons, lézards etc.
Le jardinier y trouvera aussi son compte puisque le hérisson, comme les oiseaux, saura le débarrasser des indésirables (pucerons, chenilles, etc)…
Et quel plaisir de voir bourdons et papillons butiner dans les massifs, et les mésanges faire leurs acrobaties dans les branches !

Respectez votre jardin,
la nature vous le rendra !
Trois fiches de conseils sont téléchargeables :

Moins de chimie, c'est plus de vie !
Reposez-vous...Laissez travailler votre terre !
Ne faites pas de votre pelouse un gazon maudit !

 
• Installer de préférence des espèces végétales locales (arbres, arbustes ou vivaces) qui fourniront nourriture et refuge adaptés aux oiseaux de la région.
•  Ne pas se dépêcher de tailler après floraison, pour laisser un maximum de graines à disposition des « habitants » du jardin.
•  Si possible, laisser un coin sauvage, avec quelques orties et ronces, des morceaux de bois en décomposition, un tas de pierres, qui sont tous riches de vie sauvage.
•  Une mare est aussi très intéressante.
•  En hiver, on peut aider les oiseaux en installant un point de nourrissage toujours fourni en eau, graines, à l'abri des dérangements, et…des chats.
•  Et, bien sûr, limiter, voire supprimer, l'usage des produits chimiques (pesticides, fongicides) pour permettre aux insectes de se développer et d'avoir toute leur place dans l'écosystème que constitue votre refuge.
•  On peut aussi poser des nichoirs qui inciteront les oiseaux à s'installer durablement dans le refuge.

 

Le réseau

Créer un refuge LPO, c'est entrer dans un réseau national qui vise à faire partager les savoirs et les expériences. En tant que propriétaire de refuge, vous recevrez une lettre d'information trimestrielle. Vous aurez aussi accès, sur Internet, à "Mon espace Refuge LPO", lieu d'échanges d'astuces et de conseils entre les membres du réseau.

   

De plus, deux fois par an, vous serez invité par la LPO Vienne à une rencontre qui se déroule chez un propriétaire de refuge du département.
Ce moment, toujours très convivial, permet des échanges variés autour de l'entretien du jardin, des plantes utiles, des nichoirs, etc.

Quelques chiffres en Vienne, fin 2016 :

353 Refuges Actifs, dont 325 Jardins, 6 Refuges Collectivités et 22 Refuges 'Mon Etablissement est un Refuge LPO'.

 

N'hésitez pas à venir nous rejoindre !

  

 La formule collectivités

Les collectivités (communes rurales ou urbaines, syndicats de communes, établissements publics, départements ou régions) peuvent créer un refuge sur tout type d'espace public (square, parc, terrain de jeux, chemin de halage, plan d'eau, jardins collectifs, friche industrielle…) présentant un potentiel d'accueil de la faune et de la flore sauvages.

Elles doivent s'engager dans une démarche de valorisation et d'amélioration du patrimoine naturel et de respect de la charte des refuges LPO.



Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Vienne - 389 avenue de Nantes - 86000 Poitiers - 05 49 88 55 22 - vienne@lpo.fr Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017