vienne.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
La LPO ?
 - 
Qu'est-ce que la LPO ?
  Positions de la LPO
    - 
La chasse
    - 
L'éolien
    - 
Natura 2000
 - 
100 ans d'engagement
 - 
La LPO Vienne
 - 
L'équipe de permanents
 - 
Le bureau et le CA
 - 
Qui fait quoi ?
Rejoignez la LPO !
Agir à nos côtés
Actualités
Activités
Espèces et milieux
Protection
Publications et médias
Liens
Sur votre agenda
Les observations
 
Code de déontologie
Consulter
Cartes de synthèse
Aide et statistiques

La chasse

 

 « La protection de la nature est d'intérêt général » énonce la loi française. C'est à ce titre, et au nom de la liberté de chacun à pouvoir profiter pleinement d'une nature riche et vivante, que la LPO se positionne par rapport aux pratiques de la chasse en France.

La LPO ne s'est jamais prononcée contre la chasse ; seuls ses aspects excessifs la préoccupent. Elle siège au Conseil Départemental de la Chasse et de la Faune Sauvage de la Vienne (CDCFS). Elle agit pour que des pratiques raisonnables – toujours remises à demain par nos gouvernements sous la pression du lobby chasse – soient enfin instituées. Des pratiques qui doivent d'abord prendre pleinement en compte l'intérêt de la faune sauvage que personne n'a le droit de s'approprier.

Voici les positions incontournables de la LPO sur quelques points essentiels.

 

Droit de non-chasse

La loi du 27 juillet 2000 reconnaît le droit de non-chasse. La LPO demande la simplification des procédures pour qu'un propriétaire non chasseur puisse retirer en toute liberté et plus facilement ses terres d'une Association Communale de Chasse Agréée ( ACCA ).
 

Durée annuelle de la chasse

L'ouverture de la chasse au « gibier » d'eau et aux oiseaux migrateurs ne doit pas intervenir avant le 1 er septembre pour garantir leur quiétude pendant toute la période de reproduction et de dépendance des jeunes.
La fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs doit intervenir au plus tard au 31 janvier, sans dérogation possible, afin de respecter la période de migration prénuptiale (c'est un devoir que de permettre aux oiseaux, fatigués par la migration, de se reposer et de se nourrir au calme et en sécurité).
Le système actuel d'échelonnement des dates d'ouverture doit être abandonné. Complexe, mal contrôlable par la garderie, il induit en outre des risques de confusions et des dérangements pour les espèces protégées ou déjà fermées.
 

Chasse à la passée

Elle est actuellement autorisée deux heures avant le lever du soleil et deux heures après son coucher. C'est inacceptable. Ce mode de chasse entraîne des risques de confusions entre espèces chassées et non chassées et des dérangements pour les oiseaux en phase critique d'alimentation et de repos.
 

Temps de gel et de neige

La chasse doit être suspendue systématiquement et plus rapidement qu'actuellement en période de gel prolongé ou par temps de neige afin de permettre aux oiseaux de survivre. La LPO Vienne demande en outre que le préfet de la Vienne mette enfin en place le plan prévisionnel de réaction aux vagues de froid conçu par les services de l'Etat et « oublié » sous la pression des chasseurs.
 

Conservation

Toutes les espèces « gibier » en mauvais état de conservation, ou vulnérable au niveau international, européen et national, doivent faire l'objet d'un moratoire de chasse.

 

Lâchers de gibier et enclos

La LPO demande l'interdiction de tout lâcher de « gibier » d'élevage qui n'est pas accompagné d'un contrôle réglementaire et d'une politique de restauration et de maintien des habitats (jachères agricoles, mesures agro-environnementales…).
Elle est opposée à tout lâcher d'animaux exotiques, même en enclos. Ces derniers doivent être assujettis à la réglementation générale de la chasse, notamment en ce qui concerne les périodes et les droits d'accès et de contrôle. 

  

Pollution par les plombs

L'absorption de plomb provoque l'empoisonnement de milliers d'oiseaux d'eau chaque année. Dans le cadre d'un accord international, la France s'était engagée à supprimer l'utilisation de la grenaille de plomb dans les zones humides en 2000. Engagement non tenu ! Des solutions de substitution existent, déjà mises en œuvre dans plusieurs pays d'Europe ; la LPO réclame leur application en France.
 
Il ne peut être question qu'un peu plus d'un million de chasseurs s'approprient, aux dépens de l'intérêt général et des générations futures, des richesses naturelles, patrimoine commun de 60 millions de Français et de près de 400 millions d'Européens .

 

 

 

 


Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Vienne - 389 avenue de Nantes - 86000 Poitiers - 05 49 88 55 22 - vienne@lpo.fr Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017