vienne.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
La LPO ?
Rejoignez la LPO !
Agir à nos côtés
Actualités
Activités
 - 
Les rencontres mensuelles
  Les enquêtes
    - 
Faune sauvage et mortalité routière
    - 
Atlas des oiseaux nicheurs
    - 
Hirondelles du Poitou
    - 
Atlas des oiseaux en hiver
    - 
« Devine qui vient à la mangeoire ? »
    - 
Les fauvettes pitchou du Pinail
    - 
STOC EPS
    - 
Wetlands international
    - 
Vanneaux huppés et pluviers dorés
    - 
La migration des grues cendrées
    - 
Guêpiers d'Europe
    - 
Les outardes canepetières
    - 
Rassemblements d'outardes et œdicnèmes
    - 
L'observatoire Rapaces
 - 
Sorties et week-ends
 - 
Les manifestations
  Animation jeunesse
 - 
Les bénévoles
 - 
Les correspondants locaux
 - 
La bibliothèque
Espèces et milieux
Protection
Publications et médias
Liens
Sur votre agenda
Les observations
 
Code de déontologie
Consultez
Cartes de synthèse
Aide et statistiques

L'observatoire Rapaces

 

Qu’est-ce que c’est ?

 Inventaire des "Rapaces nicheurs de France"
C’est la suite de l’Enquête Rapaces, lancée entre 2000 et 2002, à laquelle près de 1700 observateurs avaient participé en recensant tous les rapaces nicheurs diurnes présents sur 1230 carrés à travers la France. Suite à cet inventaire, il a été proposé, après discussion avec les coordinateurs, de poursuivre cette enquête sur une base annuelle, avec un échantillonnage très restreint.  Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) basé à Chizé dans les Deux-Sèvres est le partenaire scientifique de la LPO pour l’Observatoire Rapaces, garantissant le protocole de suivi et réalisant l’analyse des données.

 

◄ Exemple d'un carré (5 x 5 km) suivi en 2009
dans le nord de la Vienne. Pour que le projet soit viable et pertinent, au moins un carré doit être recensé par département chaque année. En effet, des simulations ont montré que, pour les espèces les plus communes, l’estimation nationale de l’abondance est fiable même lorsque l’on ne travaille qu’avec 5 % des carrés disponibles sur le territoire. En d’autres termes, avec seulement un carré central sur 20, c’est-à-dire en moyenne seulement un carré par département, il est possible de suivre annuellement l’abondance nationale d’une quinzaine d’espèces de rapaces à vaste répartition (surtout la Buse variable, la Bondrée apivore, l’Autour des palombes, l’Epervier d’Europe, les Milans noir et royal, les Faucons hobereau et crécerelle et le Busard Saint-Martin). Les autres espèces seront moins bien contrôlées par ce type d’échantillonnage mais les plus rares continueront à être suivies spécifiquement comme par le passé, dans le cadre des plans de restauration ou d’autres actions de conservation.

Une méthode bien établie…

L’Observatoire Rapaces reprend strictement les mêmes conditions et le même protocole  que l’Enquête Rapaces (carrés identiques, indices de nidification identiques, efforts de prospection similaire). Autrement dit, le projet consiste précisément en un recensement le plus exhaustif possible des rapaces diurnes nicheurs présents sur un carré de 25 km². Pour chaque couple recensé, il doit être précisé s’il s’agit d’un couple nicheur possible ou probable-certain (déterminé selon les indices de nidification européens). Cinq carrés sont choisis chaque année par département. Ce choix s’effectue par tirage aléatoire, indispensable pour garantir une fiabilité statistique et donc la fiabilité des résultats. 

Exemple d'un carré (5 x 5 km) suivi en 2009 dans le nord de la Vienne
 

 

Pourquoi un observatoire ?

L’Observatoire Rapaces doit permettre d’accroître et d’affiner les connaissances sur l’état des populations et de dégager les tendances et évolutions des rapaces nicheurs de France. Il a donc pour vocation d’orienter les stratégies de conservation des rapaces. Il s’avère notamment être un outil efficace pour déceler d’éventuels déclins et permettre de réagir rapidement. Il est donc un fabuleux outil de connaissance au service de la conservation des rapaces.

Malgré un démarrage difficile en 2004 et 2005, l’Observatoire Rapaces est désormais bel et bien lancé puisque 133 carrés ont été suivis au printemps 2009. Les analyses sont réalisées par le CNRS en fin d’année et publiées dans les "Cahiers de la surveillance Rapaces". Pour connaître les résultats de la saison 2009 : télécharger le dernier numéro ici !

 
   
L’Observatoire Rapaces continue donc plus que jamais ! Aussi, nous comptons toujours sur les bénévoles pour le faire vivre. N’hésitez pas à contacter la LPO Vienne pour davantage d’informations et pour connaître le lot de carrés tirés au sort pour la prochaine saison !

Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Vienne - 389 avenue de Nantes - 86000 Poitiers - 05 49 88 55 22 - vienne@lpo.fr Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017